Communauté de communes Albères - Côte Vermeille - Illibéris : 1 territoire - 15 communes

Lancement du Paiement pour service environnementaux

L’eau pour la CCACVI est un enjeu fort, c’est une ressource inestimable et indispensable pour vivre. Aussi la cc acvi proche de ses citoyens s’est lancé dans la thématique de “la préservation de la ressource en eau » au travers de cet AAP PSE.

Antoine PARRA-Président de la CCACVI, accompagnée de Karine BONACINA   Directrice de la délégation de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse de Montpellier, ont lancé ce mardi 28 juin, le dispositif PSE (Paiement pour services environnementaux) porté par la CCACVI.

Cet outil expérimental a été mis en place par le Ministère de la transition écologique et les Agences de l’eau. Il s’inscrit dans le cadre du plan national biodiversité dévoilé en juillet 2018, qui vise à renforcer l’action de la France pour la préservation de la biodiversité et à mobiliser des leviers pour la restaurer lorsqu’elle est dégradée. Le PSE incite à la performance environnementale des systèmes d’exploitations agricoles. Au travers de la mise en œuvre et de la pérennisation de nouvelles pratiques vertueuses, les exploitants agricoles participent à la protection de la qualité de l’environnement et agissent pour améliorer la qualité de l’eau brute destinée à l’eau potable et préserver durable la ressource en eau. Le PSE est une rémunération des agriculteurs qui rendent des services environnementaux volontairement. Le montant du paiement repose sur un système de notation d’indicateurs spécifiques comme la diminution d’intrants (IFT Herbicide ou diminution de l’azote minéral) et/ou augmentation du % de couverts végétaux et Infrastructures agro écologique).

La CC ACVI travaille en étroite collaboration avec La Chambre d’agriculture et le GDA du Cru Banyuls Albères et réaliseront des bilans sur les exploitations chaque année ; les paiements seront fonction des services rendus.

Cette journée de lancement du PSE a commencé par la visite de trois des quarante-cinq exploitations inscrites dans le dispositif :

45 agriculteurs et agricultrices se sont engagés à réduire l’usage des herbicides, réduire l’usage de l’engrais minéral et augmenter les couverts végétaux et Infrastructures agro écologiques sur une surface de 817 Ha sur le territoire de la CC ACVI.

Budget:

  • 917 K€ dont 656K€ pour les agri (100%subv AERMC)
  • 260K€ animation dont 70% agence et 30% CCACVI

Le domaine SANAC situé à St Génis des Fontaines, une exploitation familiale qui cultive la vigne depuis le XVII éme siècle et attache de l’importance à le faire de manière respectueuse et raisonnée et augmentant ses couverts végétaux et en diminuant l’emploi d’herbicide au profit d’une gestion mécanique (Interceps) exploitation en HVE

Le domaine Terrimbo est une exploitation viticole située en bas du village de Cospron, proche de l’Anse de Paulilles qui est travaillé en AB dans le plus pur respect de la nature. Philippe Gard nous a précisé qu’il était aisé de conduire cette petite parcelle d’1.5Ha sans herbicide car elle était sur un plat mais à contrario ce n’est pas possible sur des pentes escarpées non mécanisables comme sa seconde exploitation « Coume del Mas » et bien d’autres sur le Cru.

le Clos Saint Sébastien , s’étend sur 21Ha, ses vignes sont cultivées sur des terrasses face à la mer  et a obtenu la certification « haute valeur expérimentale » niveau 3, pour l’ensemble de ses vins. Cette qualification s’appuie sur des indicateurs de résultats relatifs à la biodiversité, la mise en place de techniques phytosanitaires et la gestion de la fertilisation. Comme les autres il se trouve confronté à la non mécanisation de ses parcelles et cherche à faire des efforts pour l’environnement en diminuant les intrants.

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×