Communauté de communes Albères - Côte Vermeille - Illibéris : 1 territoire - 15 communes

Le boom de l’agriculture bio

Vigne, arboriculture, maraîchage, entreprises de renommée internationale et créatrices d’emplois : l’exploitation agricole bio se développe fortement sur le territoire communautaire.

Le bio dans la communauté de communes en chiffres

– 106 producteurs

– 1637 hectares exploités dont :
335 hectares de vergers
61 hectares en légumes
253 hectares en viticulture
60 hectares de cultures fourragères
17 hectares de céréales
Le reste en landes et parcours pour l’élevage

Source : CivamBio66

La communauté de communes encourage le bio

Pour cela, elle s’implique activement dans le programme Bioleg Roussillon.

Bioleg joue le rôle d’interface entre les producteurs et les entreprises locales fortes sur le marché, dont Alterbio (Perpignan), Prosain (Bages) et Teraneo (Elne et Saint-Genis-des-Fontaines). Celles-ci ont besoin, d’ici 2022, de 150 à 200 hectares de terres supplémentaires.

Or, il existe dans le triangle Elne – Saint-Cyprien – Argelès-sur-Mer de nombreuses friches inutilisées pouvant être mobilisées.

La procédure Terres incultes va ainsi être prochainement appliquée. Elle sera portée par les communautés de communes Albères-Côte Vermeille-Illibéris et Sud Roussillon.

Si leurs terres restent en friche, les propriétaires pourront être contraints à les remettre en culture. Sinon, ils auront la possibilité de les vendre ou les céder sous la forme de bail à des repreneurs.

Autre volet développé dans le cadre de Bioleg : une optimisation de la communication sur la dynamique de la filière maraichage bio et les possibilités d’installation dans ce domaine.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×